YOGA

Yoga Darshan
Hatha Yoga

Une idée du Yoga

 


"Le Yoga a pour but de révéler le divin qui est en nous."

Yogananda


La tradition du Yoga nous parle de 3 buts


1/ Bahya Lakshia : Le but du bien-être et du "débutant"

Un peu comme le plaisancier dans le domaine de la voile et du bateau, on trouve là beaucoup de cours, de formations en Inde comme partout, et de professeurs qui apportent du bien être dans un monde stressé.
La posture et la "respiration" sont les pratiques de ce niveau dans des styles de "yoga dynamiques" qui visent essentiellement le corps.
C'est une pratique qui peut apporter du bien-être et en cela c'est positif, ce peut-être aussi un bon marche pied vers une pratique plus profonde pour ceux qui souhaitent aller plus loin.
Ce Yoga est à la source d'un très gros business dans le monde et il est à déplorer de grandes dérives de tout ordre très loin de la plus simple tradition, il faut être original pour surfer sur la dernière tendance et bien souvent le pratiquant à ce niveau ignore la réalité de la pleine mer...

 

2/ madhyama lakshya : La maitrise du mental Le mental (manas) est un élément central dans notre architecture. Il apporte les 3 états de "conscience" (veille, sommeil paradoxal, sommeil profond), la mémoire de notre histoire, les sentiments, il est aussi le maitre des sens (jnanendryas) et le maître des moyens d'actions (karmendryas) De fait sa maitrise permet de maitriser tout cela...
Le pranayama, qui a pour but le non souffle (Kevala kumbhaka) joue un rôle prédominant dans cette étape.
On entre dans le monde de l'énergie et on la maîtrise.

 

3) antarika lakshya, le but intérieur ou spirituel
La Déesse (shakti) est à la base ce qui va permettre de faire la rencontre de l'esprit et de sa lumière.
Le Yoga devient alors lent, on tient longtemps les postures, les pranyamas, les mudras, les pujas, les concentrations et on entre dans l'état de méditation.

Le non souffle est la petite porte d'entrée...

Tout est réintégré, dans la profondeur de l'être où ferveur, prières, dévotion, cérémonies, révèlent les possibilités insoupçonnées de l'esprit, jusqu'au Samadhi.


En pratique

Dans le déroulement de la pratique du Yoga, la posture prépare l'étape suivante qui est la maîtrise du souffle (pranayama), elle rééquilibre les énergies en nous, apporte une bonne santé au corps. Elle doit être tenue parfois longtemps pour nous révéler ses secrets et nous permettre de nous enfoncer en nous.
La posture est à observer comme une pratique totale !
Elle doit incorporer du pranayama, des contractions spécifiques (bandhas), des visualisations (drishtis), des concentrations, des sons. Tout cela ayant pour but une science profonde et secrète de gestion et canalisation de l'énergie en vue d'augmenter nos connaissances et possibilités.
Les notions de "performances" et "d'esthétisme" ou encore de "posture parfaite" doivent laisser place à la grâce et au silence intérieur, les yeux se ferment et nous ne devons plus nous considèrer comme un corps, un personnage et son histoire, mais nous devons laisser l'immensité se déploiyer en nous.

La maîtrise de notre souffle (pranayama) nous permet de contrôler notre mental et nos états de conscience.
En effet à chaque état de conscience correspond une respiration spécifique et nous le voyons bien dans l'état du sommeil, de celui pleure, du stressé, ou encore dans l'orgasme.
Par l'arrêt momentané du souffle et donc du mental, notre conscience pourra s'ouvrir et se révéler, nous permettant ainsi de découvrir notre réelle nature qui est vaste, sereine et lumineuse.
La démarche pour tenter de maîtriser le souffle, passe par la maîtrise du corps mais surtout la capacité à arrêter nos pensées et trouver un silence parfait, réactualisé d'instant en instant et cela pendant longtemps.

La pratique du Yoga apporte un réel bien-être dans notre vie par le fait de se prendre en charge soi-même et de laisser venir les prises de conscience de nos troubles physiques, psychologiques, affectifs, comportementaux pour les réintégrer, mais surtout de découvrir la puissance de l'esprit et de se connecter avec l'universalité.

Avec une pratique assidue de merveilleuses qualités apparaissent comme la possibilité de maitriser et entrer dans la stabilité, le calme, l'ouverture du coeur, de découvrir nos architectures internes (énergie, nadi, centres, mondes, Dieux...), de connaître les états de méditation et de samadhi. De disposer, aussi, d'une énergie considérable qui nous apporte souvent la sensation d'avoir un corps très fluide et en perception fine de tout ce qui nous entoure.

Le Yoga nous permet de nous connecter à l'instant présent, et ainsi de sortir de l'idée de ce que nous pensons être. Le Yoga nous permet de sortir pendant un moment de nos attachements et de notre identification au corps et notre histoire qui nous figent dans un personnage qui aurait une histoire, un passé et un avenir.
Là dans l'instant présent la paix et le calme se manifestent, le "fait d'être" se manifeste et nous emporte vers la plénitude et la félicité.

Mais il va nous falloir travailler sur nous même pour être capable de trouver cet instant présent et être capable de s'assoir dedans pour le prolonger.

Le yoga est une longue trajectoire vers la libération de notre nature profonde, là dans l'instant présent.

Le chemin mène à l'instant présent.

 

   Denis Billo

L'action de penser et l'acte de la conscience, qui est celui d'être, sont antinomiques. Le verbe penser est la négation du verbe moi.
Stephen Jourdain,
L'IRRéVéRENCE DE L'éVEIL
  N'oublie pas de te demander à toute occasion s'il ne s'agit pas de quelque chose d'inutile.
Le Livre tibétain des morts
 
Le Yoga passe par "l'adhésion du coeur à la réalité"(Abhinavagupta)

Retraite Yoga VAR
Ma salle de pratique à Grimaud