Yoga Darshan
yoga
 
 
 
 
Le Yoga/ Textes du Yoga / Le Samkhya / 36 Tattvas  

TABLEAU DES TATTVAS

Vision des éléments qui nous constituent

- Les 16 sont les productions.
- Les 13 sont les instruments.
- Les 8 Prakrti sont les producteurs (les causes).

- Prakriti est la cause substancielle de la manifestation, elle est inconsciente
- Purusa est l'esprit, la conscience pure, spectateur immobile.
- Buddhi est l'intelligence supérieure elle est produit par Prakriti.
- Ahamkara est produit de Buddhi il apporte la notion de l'égo, l'idée de "je suis".
- Ahamkara est de nature Sattvique, sa production associée aux gunas (tamas, rajas, sattva ) donne
(avec prédominance d'un guna) Manas, Jnanendriya, Karmendriya, Tanmatra.
- Manas est le mental, il a comme fonction l'intellectualisation, la mémoire, la perception d'un monde intérieur et extérieur.
- Jnanendriya et Karmendriya ne sont pas produit par Manas mais par Ahamkara, Manas est juste le pilote des deux.
- Prakriti, Buddhi et Ahamkara n'ont pas de différence de nature.
- Buddhi est les sois individuels.
- Ahamkara rapporte le fruit de l'action à soi même.
- Si dans l'action on dépasse l'idée de ramener à soi les fruits de l'action on atteint Buddhi.
- Les tanmatras sont des capacités potentielles de perception.

- Mathématiquement 3 gunas peuvent donner en se combinant 6 produits. Hors il n'y a que 5 Jnanendriya et 5 Karmendriya. Cela donne une possibilité de voir apparaitre un 6ème sens qui serait l'intuition et se place au-dessus d'Ahamkara.
- L'homme est le seul chaînon pouvant expérimenter toute la création.

Les Gunas :
- Sattva est l'influence de la lumière. Force orbitante, équilibrée, léger, agréable et révélateur.
- Rajas est l'influence de l'action. Force centrifuge, mouvement, il est mobile et donne l'impulsion.
- Tamas est l'influence de l'inertie. Force centripète, il est lourd et opaque.

- la nature ne se modifie pas en conscience mais en nature. C'est l'influence des Gunas qui change sous l'influence de la conscience.
- Buddhi est le point de contact avec PURUSA (l'esprit).
Buddhi étant sattvique, elle permet au pratiquant de faire évoluer la conscience de l'être vers le contact de Purusa, mais vouloir développer uniquement Sattva n'est pas forcément bon.
- Un homme dans une démarche trop sattvique n'aura pas assez de force pour aller loin et pas assez de torpeur pour sortir de son état méditatif lumineux.
- Trop Rajasique il ne pourra être immobile et vivre Sattva.
- Trop Tamasique il saura se poser est être immobile mais il s'endormira car il est apathique.

- 3 éléments forment le voile : le temps, l'espace et le lien de causalité.


Quelques uns de mes karika préférés

Karika 40 : Le Linga (corps subtil) est formé antérieurement, détaché, durable jusqu'à la libération, composé des réalités principielles allant de Mahat jusqu'aux éléments subtils (tanmatra). Le Linga transmigre, prend successivement plusieurs corps : céleste, humain ou animal, est inapte à l'expérience s'il est dépourvu de corps grossier ou de corps véhicule. Le linga est imprégné de diverses potentialités.

Ce corps subtil qui transmigre de vie en vie conserve "la trace" de nos expériences, bonnes ou mauvaises, ces traces seront les semences (vasana) de nos désirs et envies (karma) futurs. Au moment de la mort nous pouvons nous libérer et ne plus revenir dans une nouvelle incarnation de souffrances et de douleurs. Seule la qualité lumineuse de ce Linga nous le permettra par une simple osmose vibratoire. Si notre linga vibre de la même manière que la lumière absolue il se fondra dedans...
Nous devons donc comprendre que nous portons intrinsèquement notre propre croix ou notre libération

Karika 44 : La vertu conduit vers le haut, le vice conduit vers le bas. La sagesse conduit vers la libération du corps subtil. Son contraire crée le lien.

Karika 57 : De même que le lait, non conscient, apparaît pour nourrir le jeune veau, de même la Prakriti, non consciente, se manifeste pour la libération de Purusa.

Karika 58 : De même que les gens agissent pour satisfaire des désirs, de même le Non-Manifesté - Prakriti - agit pour la libération des Purusa.

Karika 59 : De même qu'une danseuse cesse de dans er après avoir joué pour les spectateurs, de même la Prakriti, après s'être montrée au purusa, s'efface résorbe en elle même ses manifestations.

Karika 63 : La Prakriti se lie elle-même au moyen des sept formes, sept dispositions à l'exception de la conaissance, pour les expériences de Purusa. C'est elle qui, au moyen d'une seule forme - La connaissance juste -, se libère de cet enchaînement des transformations.

La connaissance juste, celle liée à l'expérimentation de la conscience et non celle intellectuelle (savoir) est le moyen de la libération.

Karika 66 : L'un pense : la Prakriti est vue par moi. L'autre (Prakriti) pense : Je suis vue par Purusa. Elle cesse d'agir. Bien que le lien existe, la nécessité de produire n'existe plus.

Dès que Purusa prend conscience du voile, la nécessité de produire des effets et des causes n'existe plus.

- Prakriti crée les chaînes d'attachement mais en même temps est source de libération.

 
 

Sur le Samkhya :

- Définition des tattvas

- Apport des tattvas du tantrisme en plus dans le samkhya

- Les Kancukas

- Tableau des tattvas du Samkhya

- Etude du texte du Samkhya sur mon forum

- Une traduction du texte du Samkhya que je conseille

 
 
 
yoga Haut de page | Mentions légales | Plan du site | Contact | Tel : 06 11 10 66 24
3 gunas sattva rajas tamas purusa prakriti buddhi Ahamkara manas jnanendriya karmendriya mahabuta tanmatra