Dilgo Khyentsé Rinpoché,

Récit d'une rencontre...

A coté de chez moi il y a avait un pratiquant du bouddhisme tibétain, une personne répondant au prénom de Michel.
Nous nous sommes rencontrés pour échanger et partager nos pratiques, nous n'avions pas grand chose à nous dire et il m'a proposé de faire une méditation avec lui.

Nous sommes entrés dans sa chambre, il a ouvert son cahier de notes personnelles et la photo en bas de la page est tombée de son cahier.
En la ramassant ce que j'ai vu sur cette photo était bien autre chose qu'une simple photo, c'est comme si elle était en 3D, j'ai toujours cette sensation depuis 1998.
Michel, voyant combien j'étais touché m'a donné cette photo de son maître, il en avait que 3. Il m'a demandé de ne pas la poser n'importe où et si je voulais m'en séparer de la brûler.
Puis nous nous sommes revus quelques fois à Grimaud ou à Paris, il était aussi le chauffeur du Dalaï Lama quelque fois...

Un jour il m'appelle pour me dire que Dilgo Kientsé Rinpotché venait en Dordogne et que ce serait une chance de le rencontrer, car son déplacement ne serait pas trop médiatisé et il ne devrait pas y a voir beaucoup de monde, il venait pour la sortie d'une retraite de 3 ans, 3 mois, 3 jours.

 

Alors je suis parti là-bas avec ma compagne Corinne.
En arrivant j'ai été "appelé" par une ferme qui me semblait rayonner quelque chose de très fort, mais elle ne correspondait pas à la description du lieu où je devais me rendre...
J'arrive quelques instants plus tard à la bonne ferme, un lieu magique et magnifique…
Là il y a très peu de personne, peut-être 50 personnes pas plus et cela et une chance extraordinaire.
Je vais vers la porte d'entrée de la ferme, des gens sont dehors, devant la porte, il semble qu'il n'y ait pas assez de place dans la petite ferme.


On est en juin le soleil est fort dehors…
J'arrive contre les 4 ou5 personnes debout devant la porte.
Je regarde dans la pièce, 1,86m est une aide mais il fait sombre et je ne vois rien…
Mes yeux commencent à s'ajuster au noir,
Je vois des gens assis par terre qui convergent vers un endroit unique…
Mais là où tout le monde regarde il n'y a rien…
Alors mes yeux s'accommodent encore un peu plus et je distingue une boite, un cube de 1 m de haut.
Je lève les yeux et sur le cube Dilgo Kientsé Rinpotché est assis là…

Au moment même où je le regarde il me regarde !

Ce regard et sa sublime sensation resteront gravés en moi à jamais.

Il y a avait là comme mon grand père des millions de fois plus aimant, plein d'un amour infini, incommensurable et en même temps mon être rayonné et vibré de partout, comme si les cheveux étaient dressés sur la tête. J'ai senti avec précision qu'il était un extraordinaire miroir où j'ai pu sentir et voir mes couches par rapport à lui, mes couches épaisses...
Mon être me dit : "Je suis, nous sommes de même nature", mais lui cette nature est au devant de la scène, totalement là, libre, lumineuse, simple, vide...

Il donne un enseignement et je beigne dans quelque chose de magnifique, une paix un bien être, une lumière intérieure décuplée.

L'enseignement se termine, Michel (celui qui m'avait invité) vient me voir et me dit que la dépouille d'un grand Rinpotché (je ne me rappelle plus de ce nom) est tout prêt d'ici dans une ferme en attendant de partir en Inde.

Avec ma compagne nous avons eu la chance de vivre pendant quelques jours au contact de Dilgo Kientsé Rinpotché et même d'aller méditer avec lui le matin dans sa chambre quand il se réveille.
Qu'elle surprise de voir qu'il dormait en lotus sur un cube comme celui où il était assis.
Qu'elle enchantement que de pouvoir être à 1 m de lui et participer aux champs de trois moines dans une toute petite chambre. Que la langue tibétaine est belle et raisonne en moi, les cloches et autres instruments viennent rajouter de la féérie à tout cela…

Il a fallu repartir et en roulant à plus de 200 km de Dilgo Kientsé Rinpotché, ma femme et moi avons sentis que nous sortions de sa bulle, grand vide, grande perte…
Mais qu'elle belle chance.

Merci la vie !
Merci Michel
Merci Dilgo Kientsé Rinpotché

 
Dilgo Khyentsé Rinpoché et Pema Tulku Rinpotché
Dilgo Khyentsé Rinpoché et Pema Tulku Rinpotché
 
 
Pour connaitre la vie de Khyentsé Rinpoché
 
 
---
Vos commentaires
Date Auteur Texte
11-04-2011 Odile
Sublime rencontre... c'est sûr que cela doit laisser des traces indélébiles dans l'âme...
     

Exprimez vous !
Civilité
Auteur
Votre Texte
Email
Vous voulez M'envoyer un email ou laisser un message sur cette page
Afficher votre
adresse mail
à votre message sur cette page

 
 
Haut de page | Mentions légales | Plan du site | Contact | Tel : 06 11 10 66 24